Le Panchakarma représente l’action principale du traitement de purification (Shodhana chikitsa) en Ayurvéda. À part la chirurgie, il constitue le traitement le plus invasif et le plus profond de l’Ayurvéda. Il fait partie de la médecine interne et doit être pratiqué sous surveillance médicale (médecin ayurvédique) en stationnaire pour une période d’au minimum 28 jours pour être efficace. La cure de Panchakarma est donc surtout indiquée en cas de maladies graves ou avancées mais aussi pour un organisme surchargé sur le plan physique et psychique sans avoir atteint la maladie déclarée.

Le Panchakarma comprend 5 techniques différentes de purification profonde du corps dont l’indication dépend de la constitution et de la pathologie. Elles ne sont donc jamais toutes pratiquées lors d’une cure car elles doivent correspondre à un besoin spécifique.

 

Les 5 actions du Panchakarma

  1. Vomissement (Vamana)
  2. Purgation (Virechana)
  3. Traitement du nez (Nasya)
  4. Lavements-Instillations (basti)
  5. Saignées (Raktamoksha)

La cure se déroule en 3 phases : 1ère phase = le Panchakarma est ainsi précédé d’une pré-cure (Purvakarma) qui constitue une phase préparatoire préparant l’organisme au Panchakarma par un traitement phytothérapeutique, une diète stricte ainsi que des soins thérapeutiques et manuels. 2ème phase : l’action principale, le Panchakarma où sont poursuivis parallèlement les traitements manuels, la diète et la phytothérapie. 3ème phase : après le Panchakarma, la post-cure (le Pascatkarma) doit durer aussi longtemps que la cure elle-même pour procéder au travail d’intégration et de réharmonisation de l’organisme. Il s’agit d’une période de convalescence nécessaire pour l’efficacité de la cure et pour éviter le surmenage de l’organisme et son dérèglement. Elle se fait chez soi où il est conseillé de suivre encore une diète ainsi que des règles de bonne hygiène de vie et de reprendre progressivement ses activités.

En conclusion, si on dispose de suffisamment de temps et si l’on éprouve de l’intérêt pour cette pratique de la médecine ayurvédique, les bienfaits du Panchakarma pratiqué dans un environnement sérieux et professionnel peuvent être importants, dans la mesure où le corps est nettoyé, purifié et régénéré !